Finance

C’est quoi la capitalisation des intérêts ?

La capitalisation est processus permettant de calculer la valeur future d’un capital ayant été placée à un taux d’intérêt donné. Vous souhaitez en savoir davantage sur la capitalisation des intérêts ? Cet article vous fournit les informations nécessaires sur la capitalisation des intérêts.

Qu’est ce qu’on entend par capitalisation des intérêts ?

La capitalisation des intérêts encore connue sous l’appellation d’anatocisme est un mécanisme conduisant à un accroissement rapide du capital. Il est question de capitalisation des intérêts lorsqu’une somme d’argent quelconque est placée sur un compte produisant des intérêts. Au fil du temps, ces intérêts vont être intégrés au capital pour former un nouveau capital. Ce nouveau capital qui à son tour va produire des intérêts. Et ces nouveaux intérêts vont être incorporés au capital pour produire des intérêts ainsi de suite.

A lire aussi : Quelle crypto-monnaie à venir ?

En bref quand on parle de capitalisation des intérêts c’est une technique permettant de récolter des intérêts. Ces intérêts sont récoltés en chaîne à la suite d’un placement. Grâce à la capitalisation des intérêts, le montant final du capital est augmenté ce qui permet d’élever la somme finale qui sera payée à la fin du placement. Quand bien même les intérêts seraient encore en remboursement, ils continueront à s’accumuler sur le capital. Cela même après la capitalisation. En gros cela veut dire que la banque vous paie des intérêts sur ces mêmes intérêts.

Avantages fiscaux de la capitalisation des intérêts

La charge d’amortissement est un coût avant impôt permettant de réduire le bénéfice d’une entreprise. Cela sans avoir à réduire ses flux de trésorerie. Le fait pour une société de capitaliser sa participation permet de reporter les frais d’intérêt sur une période comptable ultérieure. Cela en ajoutant le coût à son actif à long terme. La société a la possibilité de comptabiliser les charges d’intérêts sous la forme d’une charge d’amortissement. Cela dans une période ultérieure lorsque sa facture fiscale est plus élevée. En effet, cela concerne les impôts. Grâce à cela, il y aura des réductions sur le montant des taxes dues par la société.

Lire également : Quel trader choisir ?

Inconvénients fiscaux dus à la capitalisation des intérêts

Il est impossible pour la société de réduire son compte de taxes au cours de la période en cours. Cela lorsqu’elle est tenue de capitaliser ses intérêts sur le prêt utilisé pour construire un actif à long terme. C’est dû au fait que les intérêts sont reportés sur une période ultérieure. Il sera donc impossible pour la société de réaliser des avantages fiscaux. Notamment dans la période pour laquelle le prêt a été contracté.

Article similaire