Santé

C’est quoi la grippe A ?

Souhaitez-vous avoir des informations sur la grippe de type A ? Ce virus fait partie des Myxovirus influenze qui appartiennent au groupe des Orthomyxoviridae. Le matériel génétique de ce virus est constitué d’ARN qui modifie leurs protéines de surface. Il ne faut pas faire la confusion avec les grippes B ou C. Voici les traits caractéristiques d’une grippe A.

La grippe A : tout savoir

La grippe A est la plus dangereuse des grippes. Elle est transmise par différentes espèces. Cette grippe est transportée par les animaux comme les oiseaux sauvages. Le virus de la grippe peut muter de façon imprévue et le facteur contagieux de la grippe ne favorise pas les choses.

Lire également : C’est quoi un kyste mucoïde?

Parmi les virus de la grippe A, vous en avez qui se révèlent être mortelles. Il s’agit de la grippe porcine et celle de la grippe aviaire.

Les symptômes de la grippe A

A lire également : Les bienfaits des sports nautiques en Bretagne pour maintenir une excellente condition physique

Les signes annonciateurs de la grippe A (H1N1) sont identiques à ceux d’une grippe traditionnelle. De ce fait, vous avez comme premier signe de ce mal la fièvre. Les frissons, les courbatures et les douleurs aux muscles sont aussi des signes qui font penser à une grippe A.

À ces signes s’ajoutent le mal de tête, les toux sèches et une grande fatigue. Lorsque vous êtes confrontés à des vomissements et des diarrhées comme dans le cas d’une grippe intestinale, vous devez en parler avec votre médecin. Il vous dira si vous souffrez de la grippe A ou pas.

Il faut noter que la grippe se transmet via des gouttelettes de salive et le virus a une durée de vie de deux heures environ à l’air libre. Les symptômes apparaissent deux jours après que la contamination ait eu lieu.

Traitement de la grippe A

La grippe A de type H1N1 est une pathologie virale comme le coronavirus. Cependant, il faut éviter toute confusion, car les deux grippes ne sont pas de la même famille. Alors, il n’existe pas un traitement adéquat pour le traitement de la grippe A. Elle passe seule après cinq à huit jours.

Après, vous allez remarquer une fatigue pour deux à trois semaines environ. Il faudra éviter les risques de surinfection. Surtout les infections pulmonaires. Alors, vous devez beaucoup vous reposer et rester au chaud. Ne quittez pas votre domicile et buvez beaucoup d’eau ou des tisanes afin de vous hydrater.

En cas de doute ou d’aggravation, n’hésitez pas à contacter votre médecin si vous avez des difficultés à respirer. Les mêmes précautions doivent être prises si c’est un enfant qui présente les symptômes de la grippe A.

Comment se protéger de la grippe A ?

Pour éviter de contracter la grippe A, vous devez suivre certaines règles d’hygiène à respecter. Lavez-vous les mains régulièrement et correctement, en utilisant du savon ou une solution hydroalcoolique si vous n’avez pas accès à l’eau courante.

Vous devez porter un masque chirurgical pour éviter la contamination des autres personnes autour de vous.

Autre conseil important : limitez vos contacts avec les personnes atteintes par le virus H1N1 autant que possible. Le risque zéro n’existe pas, mais prenez soin tout particulièrement si quelqu’un présente déjà certains symptômes tels que fièvre et toux sèche.

Privilégiez une alimentation équilibrée et riche en vitamines pour renforcer votre système immunitaire afin qu’il soit mieux armé contre toutes infections virales.

Les différences entre la grippe A et la grippe saisonnière

La grippe A et la grippe saisonnière présentent certainement des similitudes, mais il est possible de les différencier.

La grippe A est causée par le virus H1N1. Ce dernier a été découvert en 2009 et il n’avait jamais infecté l’humain auparavant. La grippe A se transmet principalement d’une personne à une autre sur une période allant de deux à sept jours après le début des symptômes. Les symptômes peuvent être sévères avec une forte fièvre, des frissons, un malaise généralisé et une toux sèche.

La grippe saisonnière, quant à elle, est provoquée par différents virus grippaux tels que le type A ou B. Cette dernière apparaît généralement en automne-hiver et peut causer des symptômes similaires à ceux de la grippe A : fièvre élevée, fatigue intense, douleurs musculaires ou articulaires … Ses formules sont connues depuis longtemps, ce qui permet aux fabricants de vaccins d’être préparés pour la distribution rapide du traitement approprié.

Les complications liées aux soucis respiratoires sont plus fréquentes dans les cas graves du virus H1N1.

Si vous pensez avoir contracté l’un ou l’autre des types de grippes mentionnés (A ou saisonnière), ne tardez pas avant d’aller consulter votre médecin traitant.

Article similaire