Actu

Maria Pacôme : biographie de la comédienne et dramaturge française

Maria Pacôme est une scénariste et actrice française. Elle a eu à faire ses preuves dans des films et théâtres. Ce guide vous entretient sur la biographie de la comédienne et dramaturge française Maria Pacôme.

Biographie de la comédienne

De son vrai nom Simonne Pacôme, Maria Pacôme est née le 18 juillet 1923 à Paris 14. Fille d’un père chauffeur mécanicien et d’une mère couturière, elle a un grand frère du nom de Robert.

Lire également : Coment calculer un pourcentage d'écart ?

Marqué par une tragédie familiale pendant la Seconde Guerre mondiale, le père sombra dans l’alcoolisme. Pour secourir sa famille, Maria décida de vendre des chaussures dans un magasin de la place pendant son adolescence.

Elle entre au cours Simon à l’âge de 18 ans par le biais des amis. C’est dans cette école qu’elle lança sa carrière d’actrice comédienne et dramaturge française. Elle a fait de belles œuvres entre le cinéma et la poterie. L’actrice décéda le 1er décembre 2018 laissant un fils prénommé François, fruit de son union avec le comédien Maurice Ronet.

A lire en complément : Les bons gestes pour nettoyer et entretenir une plancha

Filmographie de Maria Pacôme

Simonne a joué dans une cinquantaine de films (cinémas et séries télévisées) et dans une vingtaine de scènes de théâtre. Notez quelques-uns.

Cinémas

Maia a joué dans plusieurs films. Voici quelques exemples.

  • 1959-1960 : Les jeux de l’amour et voulez-vous danser avec moi ?
  • 1962-1963 : Que personne ne sorte, un clair de lune à Maubeuge et constance aux enfers.
  • 1964 : le gendarme de Saint-Tropez, les Gorilles et un drôle de Caïd.
  • 1976-1980 : La situation est grave, mais pas désespérée, le dernier baiser, les sous-doués, etc.
  • 2003-2011 : mauvais esprit, Titeuf et arrête de pleurer Pénélope.

Elle a tourné dans Seule à Paris, les enquêteurs associés et Docteur Sylvestre entre 1965 et1995. Entre 2003 et 2011, elle a joué dans Une villa pour 2, les secrets du volcan et Emma.

Pièces de théâtre

La comédienne a joué dans Interdit au public, les enfants d’Édouard et de doux dingues entre 1966 et 1971. Entre 1972 et 1977, il joua dans le don d’Adèle, l’Amant de madame Vidal, le noir te va si bien et appelez-moi maître.

Les faits marquants de la célèbre dramaturge

Maria Pacôme

Dans son adolescence, la comédienne a été marquée par la fusillade de son frère aîné au cours de la Seconde Guerre mondiale. Sa carrière a vraiment décollé en 1958 dans « Oscar » avec Pierre Mondy et Jean-Paul Belmondo. Elle s’est mariée avec Maurice Ronet en 1950, un jeune comédien qu’elle a rencontré au cours Simon. Très vite, Maria met sa carrière d’actrice aux cachots pour se concentrer sur sa vie de couple, mais le mariage tourna court.

Le divorce est prononcé en 1956 et elle retourna à sa carrière de comédienne. L’actrice a alterné de nombreux succès dans les années 60 et 70 où elle combinait performances théâtrales et cinématographiques. Le plus souvent, elle jouait le rôle de bourgeoise excentrique. Quand elle est face à la caméra ; son visage est toujours familier et apprécié avec ses comédies.

Le décès de l’actrice

La célèbre Maria Pacôme est morte le samedi 1er décembre 2018 dans sa 95année à Ballainvilliers en France. La dramaturge a découvert qu’elle était atteinte d’un cancer de l’amygdale en 2018. Consciente qu’elle allait trépasser, elle demanda de l’aide à mourir à ses proches pendant 6 mois. C’était son désir, car la situation se compliquait chaque jour.

Le suicide assisté étant proscrit dans l’État français, la comédienne supplia son fils de la conduire à l’extérieur. Elle voulait à tout prix mettre fin à ses jours, car c’était son dernier souhait. Toutefois, Maria n’est pas morte du cancer, mais d’une dénutrition, déclara son fils François.

Qui est le mari de Maria Pacôme ?

Maurice Ronet fut le mari de Maria Pacôme pendant 6 ans (1950-1956). De son vrai nom Robinet, Maurice Ronet est un acteur réalisateur français. Il est né le 13 avril 1927 à Nice. Né d’une famille de comédiens, il découvrit le métier dès le bas âge. À Lausanne avec sa famille vers les années 40, il fait ses débuts sur les clichés dans l’un des théâtres de Sacha Guitry.

Il étudia la comédie au Centre du Spectacle de la Rue Blanche à 16 ans. Parallèlement passionné de la musique et de la peinture, Ronet fréquenta le cercle artistique du quartier Saint-Germain-des-Prés. Là débuta sa carrière quand il fut repéré par Jacques Becker qui lui donna un coup de pouce. L’acteur est mort le 14 mars 1983 suite à un cancer de poumons qui lui fut diagnostiqué en 1980.

Article similaire