Actu

Écrit-on « etc. » ou « ect. » ? (conseil orthographe Et cetera, ou et caetera)

Etc est une abréviation que l’on trouve fréquemment à l’écrit mais aussi à l’oral. Très pratique, elle permet de lister des éléments sans être exhaustif. Cet article est là pour vous expliquer d’où vient cette abréviation, sa bonne orthographe et également comment l’utiliser correctement.

Ect ou Etc ? La réponse !

Il est courant de voire la confusion entres les deux formes. Beaucoup de personnes pensent que la bonne orthographe est « ect » car il n’est pas rare d’entendre à l’oral « ecsetera ». La bonne façon de le dire et de l’écrire est pourtant « et cetera« , ce qui donne l’abréviation « etc ».

A découvrir également : Comment comparer les box Internet ?

Quelle est l’origine et la définition de etc ?

L’origine d' »etc. » remonte au latin classique, où « et » signifie « et » et « cetera » signifie « les autres choses ». L’usage de cette abréviation a été adopté dans de nombreuses langues, y compris le français, l’anglais, l’espagnol, l’italien et d’autres.

La bonne façon de le dire et de l’écrire est pourtant « et cetera », ce qui donne l’abréviation « etc ».

A lire aussi : Quand sort la saison 4 de Business Family ?

« Etc. » est une abréviation utilisée pour représenter la continuation ou l’inclusion d’autres éléments similaires non spécifiés dans une liste. Elle est employée pour éviter de répéter une série d’éléments apparentés. Par exemple, dans la phrase « j’aime les fruits tels que les pommes, les bananes, etc. », « etc. » indique qu’il y a d’autres fruits similaires non mentionnés dans la liste, comme les oranges, les poires, etc.

Quelle est la ponctuation à utiliser avec etc ?

Lorsqu’on utilise l’abréviation “etc.”, il est essentiel de la précéder d’une virgule et de la suivre d’un point. Il est courant de commettre l’erreur de la suivre de points de suspension, ce qui est incorrect. Il est important de choisir entre « etc. » ou « … ». Si l’on souhaite indiquer explicitement la continuation d’une liste, « etc. » est le choix adapté, car les points de suspension peuvent également suggérer un sous-entendu ou ont tout simplement la même signification que etc.

En fait, lorsque “etc.” est placé en fin de phrase, aucun autre point ne doit être ajouté. Le point abréviatif joue le rôle en effet d’un point final.

Etc ne s’écrit qu’une seule fois

À l’écrit, il convient d’utiliser « etc. » tout seul ! Par exemple, « Merci de nous envoyer tous les documents requis : contrats, attestations, formulaires, etc. » En revanche, à l’oral, le terme est répété deux fois : « Il a fait ceci, il a fait cela, et ainsi de suite, et ainsi de suite. » Cette répétition vise à mettre en lumière la nature récurrente et cyclique du sujet de la discussion. »

Exemples de phrases avec etc

Voici quelques exemples de phrases utilisant « etc. » :

  1. J’adore les sports de plein air : randonnée, vélo, escalade, etc.
  2. Mon plat préféré est la paella : riz, poulet, fruits de mer, légumes, etc.
  3. Les matières que j’étudie à l’université sont variées : mathématiques, physique, chimie, etc.
  4. Mon sac de voyage est rempli d’essentiels : vêtements, produits d’hygiène, appareils électroniques, etc.
  5. J’aime les activités artistiques : peinture, sculpture, photographie, etc.

Dans chaque exemple, « etc. » est utilisé pour indiquer qu’il y a d’autres éléments similaires non spécifiés dans la liste.

Pourquoi n’écrit-t-on pas et cetera dans un texte ?

Cette expression est abrégée en « etc. » pour des raisons de concision et d’usage courant. L’abrégé « etc. » est beaucoup plus court que l’expression complète « et cetera ». « Etc. » est aussi plus facile à écrire et à prononcer que « et cetera ».

 

Article similaire