Actu

Le tiret du 6, c’est quoi exactement ?

La langue française implique l’utilisation de signes et symboles à l’écrit. Ces derniers ne se font pas forcément remarquer dans l’expression orale. C’est par exemple le cas du tiret du 6. De quoi s’agit-il réellement ? Lisez ce qui suit pour en savoir plus sur ce symbole.

Le tiret du 6 : qu’est-ce c’est ?

Le tiret du 6 est une forme de tiret qui se différencie des autres par sa taille. C’est un tiret assez court qui reste un peu en hauteur. Ce dernier joue divers rôles.

A découvrir également : Métissage en évolution : Chinois roux et Malbars blonds, tendance actuelle?

C’est le tiret utilisé comme trait d’union. Dans ce cadre, il sert de liaison entre deux mots. C’est le trait utilisé pour écrire les mots suivant : après-midi, rendez-vous, peut-être, etc. En calcul, le tiret du 6 est employé pour signifier le signe de la soustraction.

Encore appelé tiret quart de cadratin, vous pouvez retrouver ce tiret dans l’écriture d’une adresse électronique. Il est aussi employé pour écrire les sites web. Pour entendre le tiret du 6, il faut qu’une personne soit en train d’épeler l’adresse mail ou web. Dans l’écriture ou la lecture, ce signe reste muet.

Lire également : Conseils pour un stationnement écologique à Rennes

Comment faire ce tiret du 6 sur le clavier d’un ordinateur ?

Le tiret du 6 est tiré du clavier azerty. Plus précisément, ce type de clavier dispose d’une numérotation sur sa ligne supérieure. Cette dernière permet aux utilisateurs de taper les chiffres de 1 à 10. Ainsi, le trait d’union se retrouve au niveau du 6. C’est ainsi que l’appellation tiret du 6 a commencé. Cette catégorie de clavier se trouve un peu partout dans le monde. Ainsi, tout le monde se retrouve dès qu’il entend l’appellation.

Toutefois, vous devez savoir qu’avec l’évolution de la technologie, les choses changent. Ainsi, le clavier se présente sous plusieurs formes. Vous pouvez en trouver qui ne laisse pas le trait d’union au niveau du 6. C’est souvent le cas lorsque le clavier dispose d’un pavé numérique.

Aussi, les ordinateurs de la marque Apple ne positionnent pas le trait d’union au niveau du chiffre 6. Vous devez faire la combinaison de plusieurs touches pour obtenir ce tiret. Il est alors mieux de parler de trait d’union ou de tiret court.

Que retenir sur le trait d’union ?

tiret du 6

Le trait d’union est souvent confondu avec le tiret du 6. La présentation des deux est la même, mais sachez qu’ils ne jouent pas le même rôle.

À quel moment utiliser le trait d’union ?

Le trait d’union est employé dans le but d’assurer l’union de deux différents mots. Le but est de mettre ensemble ces derniers pour obtenir un mot unique. Dans certains cas de figure, il s’agit d’une expression française à réaliser. Le trait d’union est aussi utilisé pour scinder un mot unique en deux mots afin de passer à la ligne suivante.

Quelles sont les autres méthodes pour faire le tiret du 6 ?

Pour faire le tiret du 6, vous devez prendre en compte le support que vous avez en main. Voici des astuces pour obtenir ce symbole sur divers supports.

Le tiret du 6 sur un clavier Qwerty

Le clavier Qwerty est une conception anglaise. Cette dernière se distingue du clavier azerty à travers le positionnement des touches. Cette disposition impacte aussi le tiret du 6.

Pour faire ce dernier, vous devez appuyer sur la toute première touche qui se situe à l’extrême droite des chiffres. Ces derniers se trouvent sur la première ligne de votre clavier.

Le tiret du 6 sur un portable

Avec un téléphone portable, vous avez la possibilité de faire un tiret du 6. Pour taper ce dernier, vous devez faire un appui long sur la touche 6. Vous verrez après quelques secondes votre tiret s’afficher sur la zone de texte.

Le tiret du 6 sur iPad

Les IPAD vous permettent aussi de faire un tiret du 6. Ici, assurez-vous que le clavier soit Babbel. Pour réaliser le tiret du 6, vous devez faire un appui long sur la touche de la virgule. Elle est située en bas et à gauche de votre clavier. Celle-ci vous présentera plusieurs symboles et signes de ponctuation, dont le tiret.

Les erreurs à éviter avec le tiret du 6

L’emploi du tiret du 6 trompe de nombreuses personnes. Celles-ci font généralement une confusion entre le tiret du 6 et le trait d’union. Si vous prêtez attention, vous allez remarquer que le trait d’union est dessiné de sorte à être très court. Quant au tiret du 6, il est un peu plus long et présente un vide d’espace des deux extrémités.

Les différentes utilisations du tiret du 6 dans la typographie

Le tiret du 6, aussi appelé trait d’union long, est un symbole typographique qui trouve divers usages. Vous devez connaître ces différentes utilisations afin de l’utiliser correctement et d’éviter les erreurs dans nos écrits.

Le tiret du 6 sert à marquer une interruption ou une parenthèse non terminée. Dans ce cas, il remplace les points de suspension lorsque nous souhaitons créer une suspension plus forte ou donner plus de force à notre texte. Par exemple : ‘Elle entra dans la pièce et… Surprise !’

Le tiret du 6 peut être utilisé pour insérer des exemples ou des explications supplémentaires au sein d’une phrase. Cela permet de rendre le propos plus clair et compréhensible pour le lecteur. Par exemple : ‘La ville • connue pour son architecture médiévale • attire chaque année de nombreux touristes.’

Le tiret du 6 peut être employé pour indiquer une relation entre deux termes équivalents ou opposés dans une énumération. Cela permet d’établir un lien logique entre ces éléments et facilite la lecture du texte. Par exemple : ‘Il était à mi-chemin entre l’amour passionné mais destructeur et l’amitié sincère.’

Les erreurs courantes à éviter avec le tiret du 6

Malgré son utilisation répandue, le tiret du 6 peut parfois prêter à confusion et entraîner des erreurs dans nos écrits. Voici quelques-unes des erreurs les plus courantes à éviter afin de garantir une orthographe irréprochable.

La première erreur à éviter est l’utilisation excessive du tiret du 6. Pensez à bien rappeler que cet outil typographique doit être utilisé avec parcimonie, uniquement lorsque cela est nécessaire pour clarifier ou renforcer notre propos. Une surutilisation peut rendre la lecture confuse et nuire à la compréhension globale de notre texte.

Une autre erreur fréquente concerne l’usage incorrect du tiret du 6 en lieu et place d’un autre signe de ponctuation. Par exemple, confondre le tiret avec un trait d’union court ou un guillemet peut altérer le sens initial de notre phrase et induire en erreur nos lecteurs.

Pensez à bien faire attention aux espaces autour du tiret lorsqu’il est utilisé comme parenthèse non terminée. Effectivement, il ne faut pas ajouter d’espace avant ou après le tiret afin d’éviter toute confusion quant au sens voulu.

Il faut veiller à bien mettre en évidence les exemples ou explications supplémentaires insérés grâce au tiret du 6. Si ces éléments ne sont pas clairement identifiés dans notre texte, ils risquent d’être mal interprétés par nos lecteurs.

En évitant ces erreurs courantes, nous pourrons utiliser le tiret du 6 de manière adéquate et rendre nos écrits plus intelligibles et agréables à lire.

Article similaire