Actu

Comment sont les femmes malgaches ?

Avez-vous déjà visité l’île de Madagascar ? Un séjour dans ce pays atypique va vous permettre de rencontrer une population accueillante avec une mention particulière pour les femmes malgaches. Il serait très difficile de décrire la femme malagasy car elle est un condensé de beauté, de bonne humeur et de d’engagement pour le soutien de sa famille et de son foyer.

La femme malagasy est le socle de la famille à Madagascar et elle dispose de bien d’autres atouts. Parcourez cet article pour faire connaissance avec les femmes issues de toutes les régions de cette île au pied de l’Afrique.

A lire aussi : Fabien et Tarik, les meilleurs amis père et fils

Les traits caractéristiques qui font la force de la femme malgache

De façon générale, la femme malgache est une femme belle, dévouée à sa famille et toujours souriante. Une femme malagasy s’est très bien s’occuper de sa maison mais il ne faut pas croire que son identité va se limiter seulement au foyer. Pour ce qui est de la tenue vestimentaire, les tenues traditionnelles malgaches donnent une allure et une beauté unique aux femmes de Madagascar. Il est vrai que la nouvelle génération considère ces tenues comme démodées et préfère de plus en plus les vêtements en provenance de l’occident.

Madagascar dispose de plusieurs et les femmes dans chacune d’elles auront des particularités qui leurs sont propres. Vous aurez entre autres la femme Merina, la femme Sakalava, la femme Antandrov, la femme Vezo, la femme Antemoro, la femme Antakarana et la femme Betsileo. Chacune de ces ethnies disposent de son propre style vestimentaire hérité des réalités locales ainsi que d’héritage légué par les ancêtres. Toutes ces femmes présentent des caractéristiques particulières, mais c’est l’ensemble de toutes ces caractéristiques qui fait la singularité de la femme malgache.

A lire également : Comment calculer 30% d'une somme ?

Place et rôle de la femme malgache dans la société et dans la famille

Dans la majorité des foyers à Madagascar, bien que l’homme soit le chef de famille, c’est en réalité la femme qui organise et gère le foyer. C’est elle qui est en charge de la gestion des finances, de gestion au quotidien des affaires de la maison (il s’agit principalement des tâches ménagères, de l’éducation et de soins des enfants, des courses et bien d’autres).

sont les femmes malgaches

Comme dans la plupart des sociétés dans le monde, ces responsabilités qui incombent aux femmes impliquent de lourdes charges morales. Mis les femmes malgaches sont particulièrement fortes et les assument avec efficacité et bravoure. Notez que les responsabilités des femmes vont dépendre de la région ou de l’ethnie dont elles sont originaires à Madagascar.

Parler de l’égalité des sexes est encore très tabou dans la société malgache. En effet dans la société traditionnelle malgache, les croyances et la religion donnent la prédominance à l’homme. Toutefois, on a des femmes qui occupent des fonctions de haute importance comme celle de chef de village, présidente de grande association, maire, etc. Cependant malgré ces postes, leurs influences n’est pas significative car les hommes restent toujours dominants. Pour les femmes riches et suffisamment cultivées, il est possible de se faire n nom d’impulser quelques changements. Malheureusement, cette catégorie de femmes aura du mal à trouver un mari dans cette société essentiellement machiste.

Contribution de la femme malagasy à l’économie et la société dans le pays

La culture à Madagascar jour un rôle de pesanteur pour l’épanouissement de la femme et ceci malgré tous les efforts qui sont mobilisés en leur faveur. Les femmes font face à un droit réducteur notamment pour ce qui est du mariage traditionnel. Rare sont les femmes qui ont réussi à écrire leurs noms dans l’histoire de ce pays. On peut tout de même citer la reine Ranavalona ou encore Giselle Rabesahala qui est la toute première femme malgache à avoir occupé un poste de ministre, c’était en 1977.

Cependant la nouvelle génération de femmes à Madagascar semble s’affranchir progressivement des pesanteurs qu’ont subies leurs mères et participent activement au développement  économique et social. Il est important pour les jeunes femmes de bousculer les traditions si elles veulent apporter un véritable changement. Pour cela, elles doivent se lever contre les mentalités rétrogrades et surtout ne pas avoir peur de se comporter différemment.

Article similaire