Actu

C’est quoi devenir ?

Le terme « devenir » a fait de nombreuses fois objet de polémique face à d’autres termes depuis des siècles. La signification de ce mot selon le contexte varie régulièrement. Cette situation amène donc beaucoup à se poser légitiment la question de savoir ce qu’est devenir. Pour le savoir, il faudra étudier les différentes approches du mot.

Devenir : définitions et étymologie

La toute première approche du mot est l’approche littéraire. Devenir vient du latin « devenire » qui veut dire se rendre, arriver, en venir à, aller. C’est de son origine latine que les romans désignèrent communément devenir comme passer d’un état à un autre. Pour mieux cerner cette nouvelle définition, il faut considérer « devenir » comme un verbe de la langue française et en tant que nom commun français. Cette nouvelle forme et classe du mot ne vient pas affecter son ancienne explication.

A lire en complément : Les bons gestes pour nettoyer et entretenir une plancha

Ainsi, le verbe devenir signifie : commencer à changer sa nature actuelle en une nouvelle. Ceci exprime une idée de progression ou de régression, ou simplement celle d’un changement. Dans un second sens, c’est avoir un sort ou un résultat dans un futur incertain. Quant au nom masculin devenir, c’est un processus au cours duquel un changement probable ou improbable s’opère.

Approche philosophique du mot devenir

La deuxième approche du mot est d’ordre philosophique. En philosophie, la question du devenir se frotte souvent à celle de l’être. Depuis l’époque présocratique les philosophes en commençant par Parménide d’Élée et Héraclite d’Éphèse s’opposaient sur la question de l’être et du devenir. Si pour Héraclite, le devenir est bien réel, pour son dissident cela n’est pas le cas.

A découvrir également : Pain au levain : 5 erreurs à éviter lorsqu'on débute

Héraclite et les philosophes qui l’ont suivi parlent du devenir parce que pour eux, tout est en perpétuel changement. Pour eux, devenir c’est métamorphose continue. De ce fait, le mauvais devient bon et le pauvre devient riche. L’humain comme tout autre être vivant change physiquement, métaphysiquement ou de toute autre façon. Et ce changement est bien remarquable chez l’Homme, car par exemple, son humeur n’est jamais constante.

Le devenir au plan scientifique

La toute dernière approche du mot est scientifique. Le mot « devenir » est également très employé dans les sciences. Seulement le sens du mot ne peut être le même que celui que les philosophes et les hommes de lettres lui attribuent.  Dans les diverses sciences, plus précisément les sciences expérimentales, le mot « devenir » est généralement employé pour donner la finalité d’un processus déjà engagé.

Autrement, en science « devenir » désigne la croissance d’un phénomène scientifique ou l’évolution régulière d’une transformation dans des conditions précises. La science ne permet pas l’utilisation de ce mot pour caractériser une régression. Ainsi, le scientifique dira par exemple : l’enfant devient adolescent ; l’arbuste devient une plante et aussi l’eau devient de la glace.

Article similaire